Les prêts professionnels d'investissement

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

 

Les prêts professionnels servent à financer tous types de besoins professionnels, corporels ou incorporels.

Ces prêts sont remboursables mensuellement ou trimestriellement et accordés généralement sur des durées de 2 à 7 ans, en fonction du type d'objet à financer.

Les taux d'intérêts pratiqués peuvent être fixes, variables, indexés, réglementés.


 
 
 
Les principes des prêts professionnels d'investissement
Un prêt professionnel sert à financer un investissement professionnel, que ce soit un bien corporel (matériel, véhicule, ordinateur, ...), ou un besoin incorporel (financement du fonds de roulement, financement de licence, brevet, ...).

Un prêt professionnel est le plus souvent remboursable par mois ou par trimestre. Chaque remboursement se compose d'une partie en capital, des intérêts et une assurance décès invalidité.

Les durées d'emprunt sont variables en fonction du type d'objet à financer.

Les caractéristiques détaillées du prêt sont reprises dans les conditions particulières du contrat de prêt que vous signez avec la banque. Les conditions générales de prêt qui vous sont remises complètent ces informations.

Certaines banques proposent soit des différés d'échéances (ne pas payer une échéance pour la reporter en fin de prêt), soit des modularités d'échéances (faire varier le montant de ses échéances à la hausse ou à la baisse).
En utilisant ces possibilités, vous anticipez un passage de trésorerie difficile .

NB : En ce qui concerne la TVA sur le matériel que vous achetez, soit vous avancez son montant par autofinancement, puis vous la récupérerez  sur votre prochaine déclaration de TVA , soit la banque vous octroie une avance de TVA sous forme de Découvert autorisé remboursable lors du remboursement par la trésorerie.
Vous devez donc prévoir cette avance supplémentaire dans votre trésorerie.


Quels sont les avantages d'un prêt professionnel ?
Les avantages des prêts d'investissements professionnels sont nombreux, comme :

* le recours au prêt professionnel peut vous permettre d'obtenir un financement à 100% du HT, et ce afin de ne pas vous démunir de votre trésorerie, mais dans certains cas un apport personnel peut être demandé
* possibilité de choisir sa durée de remboursement, tout en restant proche de la durée de vie de l'objet financé
* possibilité de remboursement anticipé
* possibilité de déduire les intérêts de l'emprunt à la ligne "charges financières" du compte de résultat
* et d'une façon générale, une grande souplesse, la banque peut souvent prendre en compte des situations particulières.


Quelles sont les durées de financement ?
Les durées d'emprunt sont variables en fonction du type d'objet à financer, c'est-à-dire en fonction de la durée de vie de l'objet, en fonction de son obsolescence, de sa valeur au terme du crédit, et/ou en fonction de son amortissement fiscal.

En effet, il est préférable de calquer la durée de remboursement sur la durée de l'amortissement fiscal de l'objet financé.

Ainsi, vous aurez terminé votre emprunt, et l'amortissement fiscal qui s'y rattache en même temps.

Enfin, si vous avez besoin de renouveler votre matériel déjà financé par un prêt professionnel, vous pourrez toujours solliciter de nouveau votre banque pour le financement du matériel de remplacement.


Le taux d'intérêt
Les intérêts sont calculés, au taux prévu dans l'acte, sur le montant et la durée du prêt.
Ils sont repris dans un tableau d'amortissement annexé à l'acte de prêt.

Ces intérêts peuvent être calculés avec un taux fixe, du début à la fin du prêt, dans ce cas les échéances seront constantes.

Les intérêts peuvent aussi être à taux variable ou indexé, c'est-à-dire que votre taux d'intérêt peut varier à la hausse ou à la baisse, selon l'évolution d'un indice soit interne à la banque ( par exemple le taux de base de la banque), soit externe à la banque (par exemple en prenant en référence un taux comme Euribor 1 mois, Euribor 3 mois, Tec10, ...).

Dans les prêts à taux variable ou indexés, la hausse ou la baisse de l'indice de référence entraîne une hausse ou une baisse du taux du prêt dans les conditions prévues par le contrat.
Cependant, certains prêts à taux variables ou indexés peuvent aussi être plafonnés à la hausse et limités à la baisse, ce qui vous sécurise contre les éventuelles fluctuations des indices de référence des taux d'intérêts.

Les intérêts bancaires peuvent aussi dans certains cas être réglementés, c'est-à-dire que ce sont les pouvoirs publics qui fixent les conditions d'octroi de ces prêts ainsi que le taux d'intérêt.



Les frais annexes
Des frais de dossier sont prévus dans l'acte de prêt.

Leur montant est généralement proportionnel au montant du crédit avec un minimum de perception.

Une assurance décès et/ou invalidité souvent facultative, mais recommandée, est aussi à inclure dans les frais annexes au crédit.

Les frais de prise de garanties sont à la charge de l'emprunteur. Ils sont fonction du type de garantie prévue (nantissement de fonds de commerce, caution personnelle, ...) et du rédacteur d'acte qu'il est nécessaire de faire intervenir (le notaire par exemple).

Si l'acte est soumis au droit de timbre, les timbres fiscaux sont aussi à la charge de l'emprunteur.



L'analyse et l'octroi d'un prêt d'investissement
Lorsque vous avez l'intention d'investir dans un matériel nécessaire à la vie et au développement de votre entreprise, vous pouvez soit choisir de l'autofinancer à partir de vos fonds propres, soit choisir de solliciter votre banque pour obtenir un financement.

Si vous choisissez de recourir à un financement bancaire, vous devrez présenter un dossier complet à votre banque, qui devra comprendre au minimum :

* le devis ou la facture "pro forma" du matériel
* votre dernier bilan comptable et compte de résultat
* votre plan de financement

La banque analysera ces documents et vous demandera éventuellement des compléments d'informations pour apprécier la solidité financière, la rentabilité de votre entreprise et la capacité dont elle dispose pour rembourser cet emprunt.

Généralement, la banque vous donnera un accord comprenant la prise d'une garantie sur le bien financé, ou sur votre fonds de commerce. Si vous le souhaitez, vous pouvez proposer une autre garantie de valeur équivalente.


 

Demande credit en ligne : cliquez sur l'image.